Comment vaincre la dépendance affective


La dépendance affective est un état de manque affectif envers une autre personne que peut l'on peut ressentir. C'est ce que l'on peut appeler une carence en amour.

Une personne en dépendance affective peut ressentir :

- sensations de solitude profonde

- souffrance intérieure, mal être profond

- blocage émotionnel

- étouffer les autres en leur donnant "trop d'amour"

- chantage affectif par peur de l'abandon

- Etre fermé sur soi, empêcher l'autre de sortir ou de s'épanouir, Jalousie.

- Avoir sans cesse la peur d'être abandonnée ou trahi.

- Avoir la sensation de ne pas être aimé.

- Tout donner à l'autre et surtout trop donner sans retour.

- En faire trop et toujours plus.

- Vouloir être aimé et acceptée à tout prix.

- Faire fuir l'autre et ne pas savoir pourquoi.

- Vivre à travers l'autre. Vouloir contrôler l'autre.

- Se sentir toujours inférieur à l'autre, se comparer à l'autre.

- Peur que l'autre s'en aille et essayer de le retenir.

- Se sentir rejeter et inconsciemment tout donner de sa personne pour essayer de garder l'autre.


- Enchaîner les partenaires ou relations à court terme

- Relations instables, malsaines

- Relation avec un pervers narcissique.

- Toujours dans l'attente d'avoir plus d'attention et d'amour de la par de l'autre.

- Ne pas faire ses projets parce que l'autre n'a pas  les mêmes projets que nous.

- Faire toujours plaisir à l'autre alors que l'autre ne nous le rend pas.

- Rentrer dans le jeu d'une séduction avec l'autre dont on sait d'avance que ça n'aboutira pas.

La dépendance affective n'est pas le syndrome exclusif des célibataires. En effet, dans les couples, il peut y avoir un partenaire, voir les deux en état de dépendance affective.


La source ?


La dépendance affective peut prendre sa source lors de notre enfance si on a manqué d'amour ou d'attention de nos parents. Cela ne veut pas dire encore une fois que nos parents ne nous ont pas aimé ou mal aimé, mais plutôt un ressentis inconscient que l'on a vécu à certains moments de notre vie et qui sont restés cachés dans notre inconscient.

Cela a pu également prendre sa source à l'école si on s'est senti rejeté ou mal aimé dans un groupe d'amis.


A l'adolescence également lorsque l'on commence à se rebeller, on vit parfois des situations conflictuelles et on peut ressentir un manque d'amour ou de soutien de la part de nos proches ou des amis à l'école.


Suite à une rupture également, on peut ressentir de la dépendance affective, puisque l'on a reçu de l'attention, de l'affection pendant une période et lorsque l'on se retrouve sans partenaire on peut se retrouver émotionnellement plongé dans la solitude. Cela ne veut pas dire que vous n'avez pas le soutien de vos proches ou de vos amis. Je précise que c'est un ressentis intérieur de solitude ou de manque.


Une personne qui cumule des relations courtes à répétitions ou qui n'arrive pas à rester seule dans son célibat et qui comme on peut dire choisit d'être " mal accompagnée plutôt que d'être seule" peut effectivement être en dépendance affective. On peut bien évidemment tomber sur de belles personnes aussi !