Transformons nos blessures en sagesse

Dernière mise à jour : 13 mai 2019


Nous avons tous été blessé par une personne au cours de notre vie.

Parfois, ça été une blessure profonde. Nous avons pu ressentir l'abandon, le rejet, l'humiliation, l'injustice ou la trahison.

Les blessures commencent dès l'enfance, par les parents, l'école, les camarades ...


Une blessure peut être physique mais, aussi mentale. Elle peut même être subtile.

Par exemple, vous avez vécu la venue d'un nouveau petit frère ou petite soeur et avoir ressenti la sensation que vos parents vous rejetaient. Vos parents ont fait de leur mieux et ils ne vous ont en réalité pas forcément rejeté mais, c'est pourtant un sentiment que vous avez ressenti car, vous avez l'impression qu'ils donnaient plus d'attention au nouveau venu qu'à vous. Cette situation va alors créer une blessure que nous allons porter jusqu'à l'âge adulte. Nous pouvons la porter toute notre vie si nous ne la guérissons pas.


Comment reconnaître mes blessures ?


Nous avons tous vécu ces 5 blessures.

- L'abandon: Ex: divorces des parents, rupture partenaire, décès d'un parent, manque d'attention d'un parent ...

- La trahison: Couteau dans le dos, tromperie, adultère, cacher la vérité, mensonge, secret de famille ...

- Le rejet: rejeter d'un groupe d'amis, famille, se faire dévaloriser par ses parents, ne pas se sentir aimé ou accepter par ses parents, dernier de la classe ...

- L'humiliation: moquerie à l'école ou dans la famille, insulte, dévalorisation, viol, remarque mal placée, harcèlement morale et physique

- L'injustice : préférence dans la famille ou à l'école, rupture amoureuse, divorce parent, parents décédé ...


Ces listes ne sont pas exhaustives et une situation peut être ressentis différemment en fonction des personnes. Exemple: Un divorce de parent peut très bien être perçu comme un abandon et une injustice en même temps.

Un très bon livre à lire est les 5 blessures qui empêchent d'être soi de Lise Bourbeau.


Pourquoi guérir une blessure ?


Guérir une blessure peut se faire avec le temps, mais elle ne sera jamais complètement guérie tant qu'elle ne sera pas transformée en sagesse.

En effet, avec le temps on se focalise sur d'autres évènements de la vie mais, on garde en soi cette blessure qui peut se déguiser sous différentes situations et nous faire revivre ces émotions d'abandon, d'injustice, de rejet, humiliation, trahison. On ne fera pas forcément le rapprochement avec notre enfance pour autant.


Exemple: Quand elle était petite, les parents de Sarah se disputaient et se déchiraient sans cesse. Elle avait peur quand ses parents se criaient dessus. Elle ressentait de l'injustice car elle aimait ces parents et ne voulait pas qu'ils se disputent. A l'âge de 7 ans, ses parents ont divorcés, Sarah a ressenti une nouvelle fois l'injustice et l'abandon car les parents des amis de Sarah étaient encore ensemble et alors que les siens non.


Résultat, à l'âge adulte quand Sarah se disputait avec son copain elle était très sensible à la discorde. Cela ravivait en elle l'émotion de l'injustice et surtout la peur d'être abandonnée si la discussion tournerait mal.


Un jour, elle a surpris son compagnon en train de la tromper. Le sentiment d'injustice s'est amplifié terriblement. Sarah est en pleine souffrance. Nous ne parlons pas de schémas familiaux mais, de blessures puisque Sarah peut associer l'injustice sous différente forme dans la relation amoureuse puisqu'elle l'a vécu par ces parents non pas avec l'adultère mais, avec un divorce et a ressenti l'abandon et l'injustice. C'est donc encore une fois injuste d'être trompé par son copain pour Sarah. ça ravive en elle la blessure de l'enfance.